Le blog de Chantal

~~ Pour le plaisir des yeux ~~ ✿⊱╮ℒℴνℯ
 
AccueilNouvelle page*S'enregistrerConnexion
*•...Toutes mes images sont prises sur le net...•*
Si toutefois, je n'ai pas votre autorisation, un simple mail
suffira pour que je la retire instantanément...
Merci de votre compréhension




Partagez | 
 

 Renaud : «J'ai écrit quatorze chansons»

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Chantal
Fondatrice du blog
Fondatrice du blog
avatar

Messages : 95665
Date d'inscription : 02/05/2013

MessageSujet: Renaud : «J'ai écrit quatorze chansons»   20.06.15 17:45


Impossible d'interviewer Renaud. Il refuse tout depuis des mois.
Seule façon de pouvoir lui parler, aller à sa rencontre.
Direction donc L'Isle-sur-la-Sorgue, dans le Luberon,
à une demi-heure d'Avignon, où il habite depuis quatre ans.

La ville, qui abrite 18 000 habitants, se réveille doucement, ce mercredi matin, déjà assommée par un soleil de plomb. Les rues étroites du centre-ville prennent vie, les canards s'ébrouent dans la Sorgue, où s'entraînent de jeunes kayakistes. C'est justement au bord de l'eau, sur les quais, que Renaud a ses habitudes. Homme de rituels, il vient chaque jour vers midi au Bouchon, restaurant convivial, où l'on sert uniquement en terrasse. Il faut s'approcher des cuisines pour voir la première trace du chanteur : un dessin réalisé par un fan, une grande photo de lui avec le propriétaire, Robert Domenech. « On se connaît depuis 1985, explique le patron. Mais lui vient depuis longtemps. Surtout depuis qu'il a racheté la maison de son oncle. Il mange au restaurant tous les jours. On discute, on fait des mots croisés. Et il m'a montré ses nouvelles chansons. »

« Il y en a une que j'ai faite avec Grand Corps Malade »

Car Renaud s'est remis à écrire. Et c'est pour ça que l'on tente de l'approcher. A midi, il arrive dans une petite voiture qui le dépose devant le Bouchon. Il s'installe avec son frère Thierry Séchan devant un pastis. On le salue. Des fans passent. « Vous nous manquez », lui lance une dame, émue. « J'arrive », lui répond-il d'une voix caverneuse, hésitante, qui semble lui demander énormément d'énergie. On essaie d'en savoir plus sur ses nouveaux morceaux. « C'est fini », se contente-t-il de nous répondre. Fini ? « J'ai écrit 14 chansons, je veux les enregistrer vite. Il y en a une que j'ai faite avec Grand Corps Malade (NDLR : « la Batterie »), qui sera pour lui mais aussi pour moi dans mon disque. » On aimerait pouvoir passer quelques minutes en sa compagnie. « Je n'ai pas quelques minutes. En plus, je dois aller chez le dentiste dans un quart d'heure », ajoute-t-il, alors qu'un nouveau fan se présente et lui demande une photo. « Non, je suis pas coiffé, pas rasé », décline le chanteur, déjà fatigué par ces quelques sollicitations qui sont autant de marques d'affection. « Oui, ça me touche », conclut-il avant de nous éconduire : « Allez, c'est bon là »... « Et c'est tous les jours comme ça », lance-t-il à son frère Thierry.

« Avec Internet, c'est facile de savoir qu'il est souvent chez nous, explique Robert Domenech. Certains fans font 500 km pour le voir. D'autres pleurent en le voyant. Un jour, ils étaient une trentaine à faire la queue. » Renaud s'est s'installé ici pour être tranquille. Mais il ne se cache pas. « Quand il venait voir son oncle, gamin, il pêchait dans la Sorgue », raconte un habitant, qui s'est longtemps occupé de lui. Sa chanson « la Pêche à la ligne », qui figure sur son mythique album « Mistral gagnant » de 1985, a été inspirée par la rivière du coin, tout comme « Fanny de la Sorgue » (1995). Ses nouvelles chansons avancent également ici, dans sa vaste propriété du hameau résidentiel de Saint-Antoine, sur les hauteurs de la commune. « Là-bas, c'est le Berverly Hills de L'Isle-sur-la-Sorgue », résume un commerçant. Soit de vastes propriétés, accrochées à la colline. Renaud semble ne faire que des allers-retours entre sa maison et son bistrot, épaulé par des amis qui l'aident au quotidien. On a parlé d'une nouvelle compagne il y a quelques mois. « Juste une fille à qui il tenait la main de temps en temps, mais elle n'a jamais été sa compagne, réfutent plusieurs de ses proches. Il ne vit pas seul, est entouré par des assistants, chez lui, mais il n'a pas de nouvelle femme. »

Des nouvelles chansons, oui. « Il est dans une urgence, confirme un de ses amis de L'Isle-sur-la-Sorgue. Il a de nouveau cette envie d'écrire, il ne sait pas si elle va durer. Donc il veut tout faire vite. Renaud, c'est un animal spécial. On a toujours l'impression que c'est un phénix qui peut renaître de ses cendres. »

Le Parisien
Revenir en haut Aller en bas
 
Renaud : «J'ai écrit quatorze chansons»
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Après Lavalas le parti 'Louvri Baryè' de Renaud Bernadin dans la tourmente
» Renaud va t-il mourir?
» Renaud SARDI
» renaud benodin vous salue
» Isabel Allende écrit un roman sur Haïti durant la révolution

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le blog de Chantal :: Musique :: Actualités-
Sauter vers: