« Mes enfants poussaient des cris de terreur »